RØDKÅL - Mon bol danois au chou rouge - Blog Pørridge LAB

RØDKÅL – Mon bol danois au chou rouge

Mes inspirations scandinaves ne sont certainement plus un secret pour vous. Je vous en parle souvent et c’est d’ailleurs grâce à la cuisine danoise que j’ai pu ouvrir mon esprit au monde caché du porridge il y a plus de dix ans maintenant. Les livres de cuisines scandinaves étaient d’ailleurs les premiers à entrer dans ma bibliothèque.

De plus, aujourd’hui j’attendais avec impatience de recevoir ma nouvelle panoplie de chef: mes nouveaux couteaux. Cela faisait un moment que je rêvais devant un beau set. Avec les beaux jours qui reviennent, les fruits et légumes sont de plus en plus nombreux sur les étales, il fallait absolument que Porridge.Lab dégote de nouveaux outils.

Mon amour pour le design minimaliste

La culture scandinave, japonaise et minimaliste ont fait (et font encore) partis de mon quotidien avant même que je me reconvertisse vers le monde de la cuisine (je vous parlais d’ailleurs de mon parcours ici). Épurées, minimales, j’aime les choses simples au design parfait. Bols blanc, cuillères fines et argentées, il ne manquait plus que des couteaux au dessin raffiné. Avant cela, je possédais déjà un set de couteaux à manches en bois, simples, efficaces. Et puis, en cherchant un peu plus sur internet, j’ai découvert la gamme Edge of Belgravia. 

Edge of Belgravia

Ce sont des couteaux d’une très jeune marque londonienne que j’avais pu apercevoir pendant mon voyage à Londres en octobre 2017. Une marque fondée en 2011 et qui a petit à petit gagnée de nombreux concours jusqu’à sortir une première gamme en 2013/2015. J’aime m’intéresser à l’histoire derrière un produit et en matière de design j’aime apprendre des expériences des petites entreprises. Ayant été moi même designer, je sais à quel point il est parfois difficile de lancer un concept. Les concours sont une belles opportunités.

La gamme Arondight

Pendant mon voyage londonien, j’avais découverts les « Arondight ». Les couteaux les plus minimalistes. En acier, au dessin simple. Aucun changement de matière, une simple ligne qui me rappelais avec sourire les beaux couteaux de chef dont je rêvais. 

Je me les suis procuré sur internet car ils sont encore peu vendu dans le commerce en France. Si vous aimez (comme moi), le design simple, je vous invite à jeter un œil à leur gamme Arondight (les plus abordables en terme de qualité et prix) mais également au Kuroi Hana, qui sont des couteaux réalisés en acier japonais, de vrai objets d’art (haha).

Mais trêve de blabla artistique et passons en cuisine, même si j’aime vous parler de mes inspirations 🙂 , derrière chaque recette se cache une histoire, une anecdote. J’aime partager tout cela avec vous.

RØDKÅL – Une recette danoise

Recevoir mes nouveaux couteaux était l’occasion de vous initier à une nouvelle recette scandinave: le Rødkal. Pas vraiment un porridge pour une fois, il s’agit plutôt d’un accompagnement. Un met sucré salé servi habituellement avec du canard ou porc braisé, surtout pendant les fêtes de noël. On le sert également froid sur les Smørrebrøds, ces tartines de pain de seigle dont je vous parlais également pendant mon voyage à Copenhague.

La recette traditionnelle

Le Rødkal traditionnel se compose d’une poêlée de chou rouge et pomme, mijoté avec du jus de cassis, du vinaigre de cidre, sel et sucre. On peut également en préparer avec de la confiture de cassis ou du jus de pomme à la place du jus de cassis.

Avant de faire mijoter le tout pendant au moins 40 minutes, le chou rouge est légèrement saisi dans du beurre ou de la graisse de canard, lui donnant ainsi plus de saveurs et de textures.

La recette adaptée

J’avais envie d’adapter cette recette pour vous depuis un moment. Surprenante en bouche, elle sera parfaite si vous aimez le sucré-salé et les expériences culinaires. 

Je me suis donc inspirée de la recette traditionnelle en remplaçant certain ingrédient pour vous permettre de l’adapter à vos régimes alimentaires (végétarien, vegan …).

Ici, j’ai utilisé de l’huile de coco et du sucre par du sucre de coco qui apporte une légère touche caramélisée à l’ensemble du plat. Pour le reste, j’ai voulu garder le plat le plus traditionnel possible.

Saveurs & Service

Cette recette est plutôt spéciale et je tiens à vous le préciser. Pour moi, le rødkal ressemble à un pickles de légume. Je le sers d’avantage comme un condiment que comme un accompagnement, sur des toasts pour relever un fromage frais, en accompagnement d’une salade ou bien avec quelques légumes rôtis.

Conservation

Ce plat se déguste aussi bien chaud que froid, il est d’ailleurs encore meilleur le lendemain. Dans un récipient hermétique au réfrigérateur, il se conserve très bien 5 jours.

N’oubliez pas de taguer #porridgelabbowl sur Instagram si vous réalisez mes recettes afin que je puisse les voir 🙂

Pour 2 Personnes
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 45 minutes

Ingrédients

  • 200g de chou rouge
  • 1 pomme
  • 1 c.à.s d’Huile de coco
  • 2 c.à.s de sucre de coco
  • 2 c.à.s de vinaigre de cidre
  • 220 ml de jus de pomme (jus de cassis ou 200ml d’eau + pomme écrasée)
  • sel (à doser)

 Étapes

  1. Hacher et laver le chou rouge. Rincer et réserver.
  2. Râpée la moitié de la pomme grossièrement. Râper l’autre moitié très finement afin d’obtenir un « jus/compote ».
  3. Dans une poêle ou faitout, déposer une cuillère d’huile de coco et porter sur feu fort.
  4. Saisir le chou avec la pomme quelques minutes.
  5. Ajouter le vinaigre de cidre, sucre de coco, sel et verser le jus de pomme ou cassis. Baisser le feu et laisser mijoter à couvert pendant 40 minutes. Mélanger de temps en temps.
  6. Une fois le temps écoulé, ajuster le sel et assaisonnement.
  7. Déguster chaud ou laisser refroidir.

Commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *