Débuter le Yoga - Ma pratique - Blog Pørridge LAB

Débuter le Yoga – Ma pratique

Débuter le yoga – Comment? Pourquoi?

Le porridge depuis maintenant plusieurs années fait partie de ma vie quotidienne. Je vis porridge, je mange porridge et parfois même je rêve porridge … Il fait partie de ma routine du matin (et parfois du soir si je le prépare en overnight) mais depuis maintenant un an, il s’est associé avec une autre pratique matinale: le yoga. Dans cet article, je vous explique donc comment débuter le yoga.

Ma pratique du sport

J’ai découvert le yoga lorsque j’étais à l’université, il y a de cela plusieurs années. J’avais assisté à seulement deux cours à cette époque : un cours de yoga traditionnel (type hatha) et un autre plus méditatif. J’ai toujours été très active depuis l’université et le sport est une pratique hebdomadaire. A cette époque, je pratiquais davantage la course à pieds, le trail, assistais à des cours de fitness et de HIIT (High Intensity Interval Training). Mes premiers cours de yoga ne m’ont pas réellement convaincu, trop « mou » pour moi … trop méditatif … Je pense que je n’étais pas prête pour découvrir la vraie philosophie du yoga.

Il y a quelques années, je me suis blessée en course à pieds et ai due diminuer mes séances. Je me suis donc d’avantage tourné vers les séances de fitness.

Mais voilà, en grandissant, ma pratique et vision du sport a évoluée et mes séances m’ennuyaient de plus en plus. Je n’y trouvais plus cette « évasion » que j’avais avec la course à pieds. Je dois vous avouer, ce qui me dérangeais de plus en plus était cette exposition sur les réseaux sociaux. Des pages entièrement dédiées au fitness (que je ne dénigre pas du tout) mais qui me faisais culpabiliser. Culpabiliser de ne pas faire autant de sport, de ne pas être « fit ». Je me retrouvais à me comparer de plus en plus et l’image que j’avais de mon corps et de moi-même devenait de plus en plus négative. J’avais besoin de trouver autre chose et m’en suis assez vite détaché.

La redécouverte du yoga

A presque 29 ans, je redécouvre enfin le yoga dans un but de développement personnel. Je suis arrivée à un stade de ma (petite) vie où j’ai eu besoin de me retrouver, me recentrer. Perdue, timide, évitant le regard des autres, j’ai eu besoin de trouver mon « moi intérieur ».

A l’été 2018 et après un burn-out, je me suis donc mise à lire énormément sur le développement personnel, la pleine conscience et la méditation. A travers mes lectures, j’ai peu à peu appris sur la vie des « moines » bouddhistes, de leurs vies quotidiennes et leurs rapports au monde.

C’est cette paix intérieure que je cherchais.

A l’été 2018, je décide donc de partir seule dans un endroit reculé pour me retrouver. Je vous en parle plus en détail dans mon article sur « mon Burn out et développement personnel ».

C’est pendant cette période que débuter le yoga fut pour moi la solution.

Débuter le yoga avec « Yoga With Adrienne »

Je découvre le yoga grâce à des vidéos YouTube, notamment la grande Yoga With Adrienne. On m’en avait beaucoup parlé, surtout pour débuter. Ses vidéos, en anglais, sont accessibles à tous les niveaux. Même pour quelqu’un qui ne comprends pas l’anglais, elle explique chaque mouvement avec soin et les vidéos sont plutôt facile à suivre.

Pour vraiment m’y tenir, il fallait débuter le yoga avec un de ses « challenges » 30 days of yoga. Il s’agit de playlists avec 30 vidéos, une pour chaque jour du mois.

Bien sûr, ce mois d’aout 2018, je n’ai pas fait une vidéo chaque matin. J’ai d’abord commencé en pratiquant 2 à 3 fois par semaine puis un jour sur deux. En octobre et pour le jour de mon anniversaire (ça tombait pile poil à croire que c’était fait exprès 😊), je finis le premier challenge « 30 days of yoga ».

Ce challenge je l’ai réalisé en presque deux mois. Il m’avait déjà changé. Je me sentais un peu plus souple et je ne voulais plus m’arrêter. A partir de ce jour-là, j’ai commencé à pratiquer chaque matin au réveil.

Les autres chaînes youtube que vous pouvez regarder=

  • Yoga Fight Master = avec notamment le challenge 90 yoga fix qui m’a énormément aidé à progresser
  • Yoga Dose = Pour des vidéos plus avancées
  • Boho Yoga = souvent des vidéos d’un vingtaines de minutes
  • Five Parks yoga
  • Yoga fire by Jo
  • Cat Meffan
  • Sinon il y a aussi l’application Yoga Connect pour des vidéos en ligne en français.

Quand je pratique et combien de fois

C’est au réveil que je ressens le besoin de pratiquer le yoga et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord car je suis certaine de bouger mon corps, je me réveil maintenant un peu plus tôt pour mon yoga et c’est avec le sourire que je déroule mon tapis chaque matin.

Au réveil, j’ai souvent le corps « endolori « et tendu, le yoga m’aide à dérouler mes muscles et je me sens tellement mieux après.

En fonction de mes journées, je pratique plus ou moins longtemps. Au début et avec les vidéos d’Adrienne, je pratiquais environ 20 minutes. Aujourd’hui, je fais du yoga au moins 30 minutes par jour et peut étendre mes séances jusqu’à 45 minutes en semaine et une heure le week-end.

Bien sûr, si vous débutez, cela peut vous paraître énorme et je vous comprends. Lorsque l’on débute le yoga, on se voit rarement pratiquer tous les jours et aussi longtemps. Mais finalement, c’est seulement à partir de 20 minutes que je sens que mon corps se réchauffe et est prêt pour travailler des mouvements plus profonds.

Croyez-moi, au début ces 20 minutes vous paraîtront longues et après quelques mois vous aussi vous aurez besoin de les étendre. Finalement, ma pratique est devenue une nouvelle habitude. Plus je pratique, plus j’en ressens le besoin. Il vous suffit simplement de commencer, le reste suivra.

Quel type de yoga ?

Voici une question que vous m’avez beaucoup posé et que je me pose moi-même encore.

Il existe des centaines de yoga différents. Les plus connus sont :

  •  Le yoga hatha : c’est la base du yoga.
  • Le yoga vinyasa, que je pratique moi-même le plus souvent et que j’adore. Il s’agit d’un yoga plus fluide basé sur des « flows », des enchaînements de postures qui créer « une danse ». C’est également celui qu’Adrienne enseigne le plus souvent.
  • L’Ashtanga : un yoga plus traditionnel basé sur des temps des enchainements de postures bien définit. C’est un yoga plus traditionnel.
  • Il existe ensuite des yoga beaucoup plus doux et méditatif : le yin yoga est un yoga basé sur des « étirements » profonds. Pour ma part j’aime pratiquer de temps en temps le Yin Yang Yoga, il s’agit d’une séance basée en deux temps : d’abord un temps de « Yang » plus intense qui permet de chauffer et réveiller le corps. Puis une partie « Yin » qui décontracte totalement le corps et l’esprit.
  • Aujourd’hui, je pratique aussi le Hot Yoga. Il s’ait d’un yoga pratiqué dans une salle chauffée à 30 ou 40°C. La chaleur permet de détendre le corps et les muscles encore plus. Cependant, je ne recommande pas du tout ce type de yoga si vous débutez. En effet, les séances sont plus intenses, le souffle plus difficile à trouver. Je vous conseille donc de maitriser d’abord les postures, les flows et votre respiration avant de vous initier à ce type de yoga. De plus, la chaleur ne plaît pas forcément à tout le monde 😊

Pour débuter le yoga, je vous conseillerai plutôt le hatha ou le vinyasa, c’est par là que j’ai commencée. Vous trouverez des séances et/ou vidéos de niveau débutant ou intermédiaire assez facilement.

Par où commencer – Le matériel

L’important est de commencer. Avant même d’avoir mon tout premier tapis de yoga, mon leggings ou mon bloc, j’ai pris la peine de faire pendant deux mois des vidéos de yoga. Je voulais être certaine d’investir dans quelque chose qui me plaisait.

Au début, je pratiquais des yogas plus doux ce qui me permit de le faire sur une serviette de bain ou un tapis par exemple. J’utilisais des livres pour remplacer les blocs.

Après deux mois, je me suis enfin décidé à investir dans plusieurs objets=

  • Mon tapis de yoga
  • Un bloc de yoga = c’est un petit objet très important quand on débute car il permet de se faire aider facilement et de trouver des alignements plus justes. Il se remplace très bien par un dictionnaire pour débuter avec le yoga.
  • Un leggings

Le tapis de yoga

Vous m’avez souvent posé cette question sur les réseaux sociaux= quel tapis utilise-tu ?

Ma réponse sera peut-être vague mais après plus d’un an de yoga quotidien, je me rends compte que le choix du tapis est quelque chose de très personnel et il évoluera avec votre pratique.

Il était important pour moi de choisir un tapis le plus écologique possible, durable et donc de bonne qualité. C’est un article qui coûte assez cher mais il dure très longtemps. Ne choisissez donc pas les premiers tapis bas de gamme (conseil personnel qui n’engage que moi bien sûr).

Mon premier tapis était donc un tapis Yogamatata en liège naturel. Il a une épaisseur de 4 mm ce qui est tout à fait convenable quand on débute car il amorti bien les articulations tout en restant ferme. Il a une texture plutôt lisse mais qui à tendance à glisser. Au début de ma pratique, ce tapis était très bien et je l’utilise encore de temps à autre pour des flows plus fluides ou des pratiques douces de relaxation comme le yin yoga

Mais cela faisait quelque temps et avec l’évolution de ma pratique que je voulais un tapis plus « agrippant » pour me permettre de progresser encore plus dans certaine position. Il me sert également pour la pratique du hot yoga où dans ce cas il faut un tapis très agrippant pour contrer la transpiration.

Après plusieurs recherches, plusieurs marques en proposent=

  • Les Tapis Manduka, qui sont d’ailleurs des tapis de très bonnes qualités et garanties
  • Les Lululemon = très bon grip mais pas très écologique
  • Les Liformes = Bon grip avec des lignes d’alignements sur le tapis pour vous aider, mais assez chers
  • Les Jade Yoga = Très bon grip et en plus écologiques, pour chaque tapis acheté, cette marque replante un arbre.

C’est donc finalement pour un tapis Jade Yoga que j’ai opté, un tapis 3mm de type ‘travel’ qui me permettra aussi de l’emmener partout.

Le choix de l’épaisseur est également important et personnel=

  • Le 5mm = Pour plus de confort, support des articulations si vous avez tendance à avoir mal. C’est une épaisseur que l’on recommande souvent pour débuter avec le yoga.
  • Le 3mm = Pour une pratique plus proche du sol, des flows plus dynamiques, moins lourd on peut l’emporter partout
  • Le 1 mm = Pour les voyages ou à déposer directement sur un autre tapis en studio par exemple.

Faut-il être souple pour débuter le yoga

Voici LA question !

Ma réponse est simple = NON ! Et j’en suis l’exemple parfait.

Je ne suis pas du tout quelqu’un de souple naturellement. Pour preuve avant de débuter le yoga, j’étais très loin de pouvoir toucher mes pieds, étendre mes épaules ou pratiquer des postures d’ouvertures de hanches et poitrine.

Le yoga est justement là pour vous aider à ouvrir votre corps. Bien entendu, cela prend du temps et pour mon cas par exemple, c’est seulement après un an de pratique que j’ai commencé à pouvoir toucher mes pieds.

Les asanas (qui sont les postures que l’on pratique pendant le yoga), aident votre corps, vos muscles, vos ligaments à retrouver une bonne position. Je n’ai d’ailleurs plus du tout mal au dos comme avant depuis que je pratique le yoga. Avant, je devais me rendre chez l’ostéopathe plusieurs fois par an pour replacer mon dos et mes hanches. Aujourd’hui, mon dos est plus droit et mes épaules se sont replacées légèrement vers l’arrière. J’ai encore beaucoup de travail à effectuer sur ma souplesse comme l’ouverture des hanches mais je suis déjà sur le chemin et c’est ça qui importe.

Commencer, n’attendez vous d’être souple pour ça au contraire. Le yoga vous rendra souple.

Débuter le yoga – seul ou en studio?

On peut débuter le yoga de plusieurs manière, pour moi ce fut surtout grâce aux vidéos YouTube que je vous citais plus haut. Je ne me voyais pas me rendre en studio par peur de mal faire et aussi parce que je n’avais pas encore la confiance en moi que j’ai aujourd’hui.

J’ai donc pratiqué seul pendant des mois. Attention cependant, ça n’est pas forcément quelque chose que je recommanderai à tout le monde car le yoga peut aussi être dangereux si on le pratique mal notamment dans certain alignement. A côté de ma pratique du matin, j’ai pris le temps de regarder énormément de vidéos sur les alignements, les positions, les bases etc. … J’ai lu sur les asanas et je pense que cela à grandement fait grandir ma pratique.

C’est seulement après presque 8 mois, que je me suis lancé pour pratiquer en studio. En réalité, il s’agissait d’un festival de yoga qui avait lieu dans mes montagnes. Ce fut LA révélation ! J’ai adoré ! Depuis ce jour, j’essaye de pratiquer en studio au moins une fois par mois pour plusieurs raisons=

  • Me sortir de ma routine quotidienne et rencontrer de nouveaux professeurs
  • Me « donner » plus pendant la pratique. C’est bête à dire mais entouré on a tendance à aller encore plus loin.
  • Découvrir de nouvelles formes de yoga. C’est notamment comme ça que j’ai découvert le Hot Yoga
  • Être certaine de mes alignements. Pendant un cours, le professeur vous replacera pendant les postures. C’est aussi comme ça, que j’ai enfin appris à basculer mon bassin vers l’arrière pour toucher mes pieds ou avoir ma poitrine pendant les « Wheels ».
  • Pratiquer plus longtemps avec des cours de 1h30 à la place de mes 30 minutes quotidiennes.

Je pense que les deux sont complémentaires. Bien sûr, si je le pouvais j’adorerais pratiquer en studio tous les jours mais il faut aussi penser au budget important que cela demande.

La philosophie du yoga

Pour finir cet article je souhaitais juste vous écrire quelques mots sur ce qu’à changé en moi le yoga.

Plus qu’une pratique physique, on apprend vite que le yoga est bien plus un esprit de vie. En effet, quand on lit sur le yoga, les asanas (postures de yoga) ne composent que 20% de la philosophie du yoga. Le yoga se définit par 8 pilliers=

  • Pranayama = la respiration qui m’a énormément aidé dans ma gestion du souffle et du stress au quotidien.
  • Les Yamas = les règles envers les autres
  • Les Niyamas = Règles envers soin même
  • Practyara = L’écoute intérieure
  • Dhyana = La méditation
  • Samadhi = L’état d’unité
  • Dharana = La concentration
  • et bien sûr les Asanas = postures

Parmis les Yamas et Niyamas, règles à mettre en place envers soi et les autres, certaines me touchent particulièrement=

  • Ahimsa : la non-violence, envers soi-même comme envers autrui, autant verbale que psychologique.
  • Satya : l’honnêteté et la vérité.
  • Aparigraha : prendre seulement ce qui nous est nécessaire, sans essayer d’avoir plus.
  • Santosha : le contentement. Se réjouir de ce que nous avons sans vouloir toujours plus.
  • Svadhyaya : l’étude de soi, pour se connaitre mieux, et pouvoir ainsi se comporter de façon plus adaptée dans certaines situations.
  • Isvarapranidhana : l’abandon vers soi et les autres. Mais qui signifie aussi abandonner les fruits de l’action. Agir sans en attendre aucune retombée, tant matérielle que psychologique.

C’est après plusieurs mois de pratique quotidienne que mes yeux se sont ouverts sur ce monde. Aujourd’hui, plus que de me rendre souple physiquement, le yoga a aidé mon esprit à être plus clair, plus alerte. Je prends les événements avec plus de recul, suis plus posé et calme au quotidien. Moi qui avait tendance à énerver facilement, aujourd’hui j’effectue un « scan corporel et mental » avant= Je me demande pourquoi je ressens cette émotion, je l’accepte avant de passer à autre chose.

C’est un travail quotidien mais si vous êtes comme moi dans une recherche de développement personnel alors le yoga et la philosophie du yoga vous aidera à vous connaître et grandir.

Dernière chose très importante pour moi: Prenez le temps. Prenez le temps d’apprendre de vous, de votre corps et votre mental. N’essayez pas de tout changer en une journée ou une semaine. Les changements prennent du temps et vous devez l’accepter. N’en demander pas trop envers vous-même, soyez humble, reconnaissant d’être ici et maintenant.

Vous êtes à la bonne place, ici et maintenant. Alors vivez le moment présent. Accepter le passer, mais ne vivez pas pour lui. Accueillez le futur, mais ne vous projeter pas au point d’oublier le jour présent.

En espérant que cet article vous aidera à débuter le yoga et ouvrira votre esprit. N’hésitez pas à me laisser des commentaires et j’y répondrai avec plaisir.

A très vite pour un nouvel article.

Lucile

Commentaires

  • Fred
    2 Avril 2020 à 08h37
    un article très intéressant, merci ;)
  • Émilie
    5 Janvier 2020 à 15h03
    Merci cet article très intéressant !
  • Clara
    5 Janvier 2020 à 12h11
    Je re-découvre cet article et après quelques mois de pratique de yoga et je me retrouve à travers tes mots. As-tu approfondi tes connaissances sur le yoga via des livres ou seulement des recherches sur internet ?
  • Julie
    1 Janvier 1970 à 00h00
    Merci pour cet article!!!
  • Catania
    1 Janvier 1970 à 00h00
    Merci pour ce bel article... Moi aussi depuis quelques temps je chercher cette paix intérieure, je me suis mise très récemment au yoga (via une application) et à la méditation. tu suscites mon intérêt quand tu parles de philosophie du yoga ! Aurais tu des lectures à me conseiller ? Merci et continu comme ça ! A être toi-même et fidèle à tes valeurs, cela transparaît dans tes posts ! Je te souhaite que du bon pour la suite des aventures de Porridge.Lab.
  • Nolwenn
    1 Janvier 1970 à 00h00
    Je me reconnais dans ton article. L'amour et le respect de soi sont mes nouvelles motivations, même si effectivement, les vieux schémas remontent parfois à la surface. Alors, chaque fois que cela se produit, je me dis : patience... Le yoga a aussi été une révélation et m'aide à moins culpabiliser, maintenant que je ne fais plus de sport à outrance. Et c'est toujours agréable de lire que nous ne sommes pas seuls à ressentir ce que l'on ressent. ☺ Merci Lucile !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *